usk

JE FAIS PARTIE DES URBAN SKETCHERS,! C'est quoi???

Urban Sketchers (USk) est une organisation à but non lucratif qui met en avant la valeur artistique, narrative et pédagogique du dessin « in situ », qui en fait la promotion et crée des liens entre croqueurs dans le monde entier, qu'ils soient chez eux ou en voyage.

Les sketchers français partagent leurs dessins sur ce blog et/ou sur le
groupe Flickr USK France. Vous pouvez contacter Urban Sketchers France en écrivant à cette adresse : urbansketchers.france@gmail.com. Visitez aussi le blog principal urban sketchers.org
.

Le Manifeste Urban Sketcher. 1.Nous dessinons in situ, en intérieur ou en extérieur et croquons sur le vif. 2. Nos dessins sont les témoins de notre quotidien et de nos voyages.3. Nos dessins représentent des archives de lieux et d'instants.4. Nous sommes fidèles aux scènes que nous voyons. 5. Nous utilisons tous types de techniques et apprécions la diversité de nos styles. 6. Nous nous soutenons, aidons, et encourageons les uns les autres et dessinons en groupe. 7. Nous partageons nos dessins en ligne. 8. Nous montrons le monde de dessin en dessin.

A partir de septembre 2015. vous pouvez retrouver mes carnets de voyages en dessin et en photos sur un nouveau blog de Blogspot . Pour l'instant un seul voyage, mais il va grossir très vite, car j'en ai "un paquet sous la botte!" A très vite.
http://carnetsdevoyagesdelavagabonde.blogspot.com











jeudi 31 mai 2018

Après le Week end du carnet de voyage à Beaurepaire (38)

Après l'expo de Ternand la semaine précédente, c'est à Beaurepaire (38) Salle du Rocher, que vous me retrouvez les samedi 26 et dimanche 27 mai 2018. Je présenté en priorité l'Ouzbékistan et la Birmanie dessinée en janvier 2018 avec un immense plaisir. Les femmes tatouées de l'état Chin ont interpellé les visiteurs. J'avais aussi les carnets de Madagascar, Laos, Chine, Japon, Maroc, Burkina Faso.
 


Une vingtaine de carnettistes, dont  Emmanuel Michel, Isabelle Corket, Vivi Navarro, Isabelle Paget-Agnès, Sophie Raynal, Slovia Rojinski et Joël Guevara qui a fait le dessin de l'affiche et plein d'autres que j'ai découvert. Demandez le programme!! https://www.weekendcarnetdevoyage.com/

Cette année, la bière de blé au piments "langues d'oiseaux" brassée par les Bières du Temps à Champier à l'occasion du Festival, vous a titillé agréablement les papilles : j'ai eu le plaisir de réaliser le dessin de l'étiquette. C'est une scène de marché à Luang Prabang, juste devant la Ghesthouse où je dormais. J'entends encore les femmes assises à même le sol, discuter entre elles et me réveiller agréablement le premier matin, immersion immédiate.




Dès vendredi soir, j'ai pu installer tranquillement mon stand, avant d'assister  au film et débat à l'ORON "l'exploration inversée" réalisée par Marc Dozier (également interprète)  en compagnie de Mundiya Kepanga, Chef de tribu de Papouasie Nouvelle Guinée. Son regard décalé sur le Bon Peuple de France qu'il découvre est un pur moment de bonheur, de philosophie et de franche hilarité. Après le film, les questions réponses fusent et on devine un homme stupéfait de découvrir notre mode de vie urbain, Paris illuminé et sublime mais l'extrême solitude des gens, avoisinant des HLM décrépis et sordides, de vertes campagnes proprettes et des accents à couper au couteau, les Ors de l'Assemblée Nationale (le leur!) et... le Moulin Rouge! Les gambettes des Parisiennes l'ont sidéré  mais ils se sont découvert un point commun : une véritable culture des plumes.

Et Mundiya a fortement apprécié les questions de Vivi Navarro et le lui a fait savoir.... Il est prêt à en faire sa 3ème épouse et attend la réponse de l'intéressée, si possible sur place en Papouasie. Affaire à suivre!!!
Mundiya  et Vivi... affaire à suivre!

Sophie Raynal et Marie Perrotet
Accueillie toujours avec chaleur, j'ai été reçue chez Catherine et Jean Luc, des bénévoles adorables qui hébergeaient 2 autres couples amis, auteurs de la projection "d'Algérie, je vous écris".
Dommage que je n'ai pas pu participer à ces spectacles autour du carnet, ma présence sur le stand s'avèrait indispensable. Les petits déjeuners du matin étaient l'occasion d'échanger plus avant et on se découvre plein d'affinités.

Beaucoup de visiteurs, aussi bien samedi que dimanche.. les carnettistes  à fond... échanges, discussions, tuyaux et dédicaces.



Panneau fait par Slovia



A ma droite,  Vivi Navarro, amoureuse inconditionnelle de tout se qui se déplace sur l'eau, des frégates aux porte-conteneurs, voiliers historiques ou cargos... Toujours un travail d'une qualité remarquable, qui a été réellement apprécié.
A ma gauche, Marie Perrottet, carnettiste du sud,  mais amoureuse du Grand Nord, Groenland, Alaska, Norvège, Canada... avec ses carnets très délicats, sobres et poétiques, ici en conversation avec Sophie Raynal "Prête moi tes yeux".




En face de moi, Slovia Rojinski, présentait ses dessins et livres magnifiques sur le Laos et le Pérou-Bolivie et la pétillante Alicia Cuerva, franco-brésilienne avec sa "cartocyclette", petite librairie installée sur sa bicyclette, attirait forcément le chaland par l'originalité du concept novateur.


Slovia Rojinski

Alicia Cuerva
 
Si je vous dis que le prix "Coup de cœur du Public" est allé à Emmanuel Michel c'est sans surprise certes, mais tellement mérité. Comment ne pas craquer?


 
J'ai eu plaisir à retrouver d'autres artistes que j'aime... Joël Guevara et la vision éclatante et colorée de son tour du monde, Isabelle Paget-Agnès et son audace picturale,  Philippe Delord et son Tokaido (hélas épuisé), Sophie Raynal qui nous prête ses beaux yeux pour parcourir ses routes vagabondes et sonores... et Isabelle Corcket, grande prêtresse de l'aquarelle libérée au fil de ses voyages ici et ailleurs.
Joël Guevara

Isabelle Paget-Agnes


Philippe Delord

Et puis il y a eu les "découvertes" : Patrick Jacqmot et ses carnets accordéon de Birmanie, Inde, où s'égrainent de judicieux collages de vieux billets ou journaux locaux,  Mandragore,  harpiste bretonne auteure de BD sur la Route de la Soie, Juan Gandulfo Italo Chilien qui voyage "du Danemark à la Norvège", Julia Da Costa et ses carnets de Lisbonne...

Patrick Jacqmot
 
Slovia et Mandragore

Juan Gandulfo

Maria Da Costa
Encore bravo à Maryse Petit, Catherine Baretje (et Philippe, notre Père Noel!) , à la formidable équipe de bénévoles et tous ceux et celles qui s'impliquent pour nous fournir repas, boissons, sourires, blagues et bonne humeur, tenir les entrées, renseigner... Bref, la machine est bien huilée grâce à vous et c'est ce qui rend votre festival si attachant. On y va, on participe et on revient chaque année.

Bravo à tous et bises à l'œil.



Bravo Sara et à bientôt



 

mercredi 23 mai 2018

EXPOSITION COLLECTIVE à TERNAND (69)

 
 Notre belle expo de groupe avec 3  AMIS PEINTRES,  Danielle Vincent,  Daniel Bohm et Jean Paul Chaboud (et moi)  a démarré samedi dernier 19 mai par le vernissage à 18h à  la MAISON DES EXPOSITIONS à TERNAND (69620) dans ce magnifique village Médiéval des Pierres Dorées en Beaujolais.

Ouverture les week end, 19, 20 et 21/5, 26 et 27/5 et 2 et 3/6/18 





Pour ma part, je n'étais présente que les samedi 19, dimanche 20 et lundi 21/5 (Pentecôte)  les autres week end, absente pour cause de "Festival de carnets de voyage de Beaurepaire"  (26 et 27/5) et Rencontre Nationale des Urban Sketchers à Aix en Provence les 2 et 3/6/18. Mes collègues assureront les permanences à ces dates.

Les artistes


 
Je ne résiste pas à l'envie de vous montrer l'ensemble des 4 talents aussi différents que possible mais dans une belle harmonie et une chaleureuse complicité.
 
Bienvenue au pays des femmes tatouées de Birmanie
Bienvenue au Sri Lanka

Vernissage. Au rdc,  je partage l'espace avec Dan.

 
 Beaucoup de monde au vernissage, on avait mis les petits plats dans les grands et on s'est bien régalés. Chacun avait apporté quiches, cakes, rillettes de sardines et autres picorages sympathiques.




 
des petits formats et une dernière aquarelle de Mandalay

dernières aquarelles façon "Carnet de voyage"




Acryliques du Sri Lanka et Samarcande à gauche
Le monde très féminin de Nanou


Des femmes et des chats

 
 




Rêves de jambes ou jambes de rêve?
Combat de boucs - Jean Paul
des formats immenses, très réussis






 
Alors, si vous n'êtes pas encore passés, venez les 2 prochains week end de 14 à 19h les samedi et dimanche, vous serez accueillis par les amis.



 

dimanche 6 mai 2018

Un dimanche au Musée de l'Automobile à Rochetaillée sur Saône (69)

https://photos.app.goo.gl/YvTQzQJkWqFCpd2i8

Dimanche 29 avril 2018, ciel bas et lourd ! Mais les copines croqueuses ne désarment pas!
Nous avons rendez-vous à Rochetaillée Sur Saône au musée de l'Automobile. Je n'y suis pas allée depuis ... disons 30 ans... la vieille demeure surplombe les lacets de la Saône, c'est charmant.

D'abord, on visite le château. Je suis complètement ébahie de voir ces grosses vieilles voitures dans les pièces d'un château, en étage.... comment ont-ils fait pour les monter?  les fenêtres à meneaux ne sont pas adaptées! Je découvre que Lyon a été une ville très impliquée dans le domaine de la construction des premières voiture. s Il y a les vieux tacots, rutilants et au tout dernier étage ce sont les  draisines, vélos, tandems, grands bi puis les solex, scooters et les motos.

A l'extérieur, dans le parc arboré, un immense hangar abrite encore d'autres voitures, toutes plus belles les unes que les autres, tiens la voiture d'Hitler, qui comporte une coussin de 16 cm pour rehausser le Fuhrer  un peu bas de plancher...  un wagon du premier funiculaire qui montait à Fourvière, les premiers tramway tirés par des chevaux, des voitures anglaises... un régal.

Et c'est aussi pour dessiner qu'on est venues, alors... voila...


 

mercredi 11 avril 2018

Retour sur le Festival VENT DEBOUT à SUZE LA ROUSSE (26) les 21 et 22/4/2018

 
 

 
21 au 22 avril 2018 - Festival VENT DEBOUT à SUZE LA ROUSSE (Drôme) en compagnie d'une trentaine de carnettistes, artistes, auteurs passionnés par le voyage, les mots et le dessin autour de rencontres, expositions, ateliers, entourés, aidés, aimés par une équipe de bénévoles super sympas et motivés.

http://vent-debout.wixsite.com/accueil/artistes-invites-2018



 

Quelques artistes repérés : Simon, Nicolas Roux, Isabelle Corcket, Cendrine Bonami-Redler,  Claudio Borsato, Caroline Manceau, Christian Lafay, les lyonnaises Marie Bobin et Léah Touitou, Rohan Mussard, Mat Let, Alain Marc et plein d'autres encore.


Arrivée vendredi soir, j'ai été reçue chez Christine et Philippe aux environs de Bollène. Un couple charmant qui s'implique bénévolement dans l'Association Vent Debout. Christine avait passé ses journées à préparer des cakes, tartes, tourtes, gâteaux pour la vente au public du dimanche 22 avril. Dès le seuil de la maison, ça sent la cuisine faite avec amour.
 
Et le lendemain matin au petit déjeuner, surprise ! Un œuf pondu par la poule dans le jardin, récolté en direct;  j'ai eu droit à mon œuf à la coque ultra frais chaque matin, dans un joli cocotier ! Ca m'a scotché! Si c'est pas de l'amour, ça y ressemble!

La salle des fêtes de Suze la Rousse est immense et offre une surface vraiment intéressante pour les 30 carnettistes prévus.
Je m'installe sur un stand où je pense placer 3 ou 4 kakemonos. Placée entre 2 fenêtres à gauche de la salle, le mur est une sorte de contreplaqué avec des trous multiples un peu partout. Je me dis  "super, je vais accrocher sans problème" sauf que... les crochets n'arrivent pas à entrer, trop d'épaisseur, il faut les retordre, ça bloque! Je me fais aider pour le grand panneau Ouzbékistan. Nicolas Roux me propose du scotch double face pour mes 3 autres panneaux Birmans. Super.

Cendrine et Claudio Borsato
Ca semble bien fonctionner mais... avec la chaleur, le temps, ça se décolle, penche et tombe. Je colle et recolle tout l'après midi et le lendemain, je me fais aider pour placer des crochets et installer 2 panneaux birmans.  Les photos sont là pour témoigner de la drôle de gueule penchée de mon stand.
Petit repas rapide entre exposants au soleil sur la terrasse et avant 14h, les visiteurs arrivent. En face de moi, les 2 stands vides se remplissent : Cendrine Bonami-Redler et Simon arrivés par le TGV.  Je découvre Léah Touitou  à ma gauche, dans l'après midi.


Simon sur son stand
Stand de Simon et Nicolas Roux au fond

 Beaucoup de visiteurs c'est sûr. 
Léah à ma gauche

Curieux de voyages, les gens feuillettent les carnets à leur disposition et posent maintes questions. Certains dessinent, d'autres pas, mais ils aiment retrouver les destinations qu'ils ont découvert eux aussi et se passionnent pour les commentaires et les dessins qui les transportent.
Tout l'après midi, les bénévoles distribuent les bouteilles d'eau, proposent de nous relayer un moment sur le stand, ils sont aux petits soins. L'après midi passe très vite et à 18h, les locaux se vident petit à petit. J'en profite pour faire le tour des exposants et quelques photos.  
Stand  Caroline Manceau

Virginie Peyre et Claudio en arrière plan

Stand génial de Nicolas Roux


 
Stand de Marie Bobin "tracer la route"

Didier Locicero
Sylvie Durbec
Alain Marc


Cendrine Bonami Redler
 



Rohan Mussard



Isabelle Corket


Christian Lafay

 

 
Xavier Jallais essaie d'accrocher ses cagettes- même problème que moi
Martine Palhol, songeuse!
 
Cendrine et le stand de Claudio Borsato


au fond Eléonore Despax et Anne Poupard.
Nous nous retrouvons pour un apéro entre exposants et bénévoles. Le moment d'échanger sur la journée, les projets, les prochains festivals... et nous continuons avec le repas dans la salle d'entrée où tables et chaises nous attendent. Belle ambiance, on discute, on se découvre, on rit beaucoup. Simon fait quelques portraits au pinceau encre de chine, histoire de ne pas perdre la main....
Je suis en face de Philippe mon hôte, Emma Del et Rohan Mussard que je croque sur une page de mon agenda, faute de mieux. A côté de moi c'est Anne Poupard. Son travail de carnets d'artistes est fabuleux, j'adore.



Philippe, Emma et Rohan


Isa Corket et Simon en 1er plan


Isabelle Paget-Agnès et Xavier Jallais

I.Corket, Cendrine, Isabelle

Mon poto Simon

dimanche 22/4/18 - Après mon café-œuf coque, compote de pommes et pain grillé, je me sens prête à affronter la journée. Une vingtaine de minute en voiture, c'est l'heure de l'ouverture.

En arrivant, je ne résiste pas à faire la photo de Bruno et Patricia, bénévoles tellement assortis au fond de bar! Dress code vert anis et gris rayé! Au fait, merci Bruno pour le petit blanc bio, pas facile à prononcer, mais so good en bouche!




Toujours beaucoup de monde, je fais la connaissance de personnes qui me suivent sur Facebook, des élèves de Nicolas Doucedame, des gens qui ont visité l'Ouzbékistan ou qui en ont le projet, un couple charmant d'Avignon qui achète mon livre et m'invite à passer les voir quand je veux. Chouette! Je ne sais pas si j'oserai mais c'est gentil de le proposer. Il y a aussi Annick de Lyon et son mari, venus pour le week end à Suze.

Mon stand a retrouvé une vraie gueule de stand. M'enfin!


Emma

EmmaDel, orfèvre des mots, organise une balade "Walking écriture- sculpter le territoire et la langue." Dommage que je sois derrière mon stand. D'autres ateliers avec Mat Let,Caro Manceau, Cendrine Bonami-Redler et Isabelle Corket. De la typographie pour enfants permet à Lola 6 ans, petite fille de mes hôtes, de s'amuser avec les lettres. Elle me rejoint et je lui offre un petit carnet accordéon de son choix : Marrakech ou Sidi village de brousse au Burkina?  Puis, elle va sur le stand de Simon qui lui fait dessiner des arbres.  
 
Christine et Lola


 
 
A midi, les bénévoles ont préparé des assiettes gourmandes très copieuses, offertes pour les exposants,  à 8 E pour les visiteurs. Je me régale! Pendant ce temps, une personne m'a remplacée sur le stand, quelle organisation incroyable. 

L'après midi est encore rempli de visiteurs, curieux, sympas, ouverts au dialogue. Malgré le soleil radieux, ce festival a obtenu un franc succès, 800 personnes paraît-il. Je crois que l'année prochaine, il devra se faire sur 2 jours pleins.

La journée se termine vers 18h avec la fameuse photo de groupe, j'espère que tout le monde est là!




Merci encore à tous, bénévoles, exposants, visiteurs. C'était vraiment un week end sympa que j'ai terminé dans mon petit paradis, au soleil du Gard. La piscine du bas n'était pas en eau, mais j'ai profité de la piscine couverte et les glycines avaient envahi la pergola!