usk

JE FAIS PARTIE DES URBAN SKETCHERS,! C'est quoi???

Urban Sketchers (USk) est une organisation à but non lucratif qui met en avant la valeur artistique, narrative et pédagogique du dessin « in situ », qui en fait la promotion et crée des liens entre croqueurs dans le monde entier, qu'ils soient chez eux ou en voyage.

Les sketchers français partagent leurs dessins sur ce blog et/ou sur le
groupe Flickr USK France. Vous pouvez contacter Urban Sketchers France en écrivant à cette adresse : urbansketchers.france@gmail.com. Visitez aussi le blog principal urban sketchers.org
.

Le Manifeste Urban Sketcher. 1.Nous dessinons in situ, en intérieur ou en extérieur et croquons sur le vif. 2. Nos dessins sont les témoins de notre quotidien et de nos voyages.3. Nos dessins représentent des archives de lieux et d'instants.4. Nous sommes fidèles aux scènes que nous voyons. 5. Nous utilisons tous types de techniques et apprécions la diversité de nos styles. 6. Nous nous soutenons, aidons, et encourageons les uns les autres et dessinons en groupe. 7. Nous partageons nos dessins en ligne. 8. Nous montrons le monde de dessin en dessin.

A partir de septembre 2015. vous pouvez retrouver mes carnets de voyages en dessin et en photos sur un nouveau blog de Blogspot . Pour l'instant un seul voyage, mais il va grossir très vite, car j'en ai "un paquet sous la botte!" A très vite.
http://carnetsdevoyagesdelavagabonde.blogspot.com











mardi 29 décembre 2015

Fêtes de fin d'année 2015


Samedi 19 décembre 2016 : Rendez-vous avec mes copines croqueuses à RACONTE MOI LA TERRE (librairie du voyage et notre QG-café) pour parler de mon voyage au Rajasthan et leur montrer mon carnet pas fini.

15 h : J'arrive la première (rare) et là au fond du café, je vois un jeune homme, des carnets de voyage éparpillés autour de lui, en train de discuter avec des gens en cours de dédicace. Je m'approche "Carnet de voyage en Inde - 6 mois d'itinérance à vélo" par Nathalie et Jérémy Bonamant... très chouettes dessins. Du coup, je m'adresse à lui :
- Bonjour, c'est curieux, j'ai rendez vous avec mes copines pour leur montrer mon carnet de voyage, je rentre du Rajasthan.
- Super, je pourrais regarder aussi ?
- Bien sûr et moi je regarde votre bouquin et les dessins.

Si vous rencontrez ce carnet, ACHETEZ LE, il est géant!

Jérémy a auto édité son livre de très belle qualité, avec un DVD en plus. Il a emmené ses dessins originaux faits au cours du voyage sur des papiers volants  qu'il a ainsi pu dupliquer et agrandir à son gré au retour. Il dessine très bien, c'est ingénieux et toujours malicieux. Et quelle aventure! Il ne s'est pas contenté du Rajasthan lui, il est resté 6 mois, a visité 9 états, Jammu et Cachemire, Himachal Pradesh, Penjab, Rajasthan, Gujarat, Maharachtra, Goa, Karnataka, Tamil Nadu et Kerala...

extrait du carnet de voyage de Jérémy

 
portrait extrait du carnet de voyage de Jérémy

Les copines arrivent, on discute, on échange autour de ce pays tellement fascinant... Je fais choisir une carte de visite à Jérémy et là!!! surprise! Il choisit la femme Ladhaki au foulard orange qui tenait la petite gargote à Korsok "Lhassa Restaurant", à côté du lac Tsomoriri (voyage au Ladakh été 2013). C'est extrêmement rare de rencontrer quelqu'un qui connait ce coin. Je lui décris la yourte-café du village et soudain, il éclate de rire et me dit "mais moi aussi, j'ai dessiné ici"  et il me montre la fameuse yourte peinte au même village. Trop fort!

Du coup, les copines nous prennent en photo tous les 2 avec le dessin de la yourte et le portrait de la femme. Etonnant non?

Pour mon propre carnet, je monterai ça plus tard, il n'est pas fini..... na!


 

Et comme Noël vient de passer, je vous montre ce que le Père Noel d'Angoulême m'a apporté. Je ne connaissais pas le dernier ouvrage de Titouan, je dois dire que j'ai été bluffée.


15 ans avant, il avait vécu dans la douceur de Tombouctou, havre de paix nomade et hospitalier.
Il y parle maintenant des conflits qui ont émaillé la région et ses amis désormais réfugiés dans les camps qu'il a parcouru du Burkina Fasso, au Mali, Niger, Mauritanie.
C'est géant, toujours des portraits sublimes avec des techniques acryliques ou huile sur papier. Voyez plutôt.




Y a pas à dire, c'est un grand, même s'il a pu en faire pas mal en atelier, ça assure grave.

Allez, je vous souhaite à toutes et tous de belles fêtes de fin d'année. A très vite en 2016
 

mercredi 16 décembre 2015

Retour du Rajasthan

Rentrée lundi soir 14/12 du Rajasthan.

Un pays magnifique remplie de forteresses, palais insensés, havelis, lacs, sans oublier un tour d'éléphant pour monter au fort d'Amber. Un carnet rempli, un rythme speed  à l'image du pays, klaxons, pollution, misère, détritus partout, vaches, cochons, chèvres, singes et rats dans les rues.

Nous sommes arrivées à Jodhpur lundi 30/11 et avons commencé à dessiner un marché juste devant notre hôtel le Pal Haveli. On était un peu disséminées mais pas trop, moi j'étais devant les femmes qui vendaient des tissus. Un type prenait des photos, on n'y a pas prêté attention.

Et en fait, le lendemain, il y avait un article dans le journal Rajasthan Patrika avec mes collègues dessinant... voyez plutôt.


de gauche à droite : Françoise, Muriel, Florence debout, Odile, Catherine au fond et Marylène debout.

Puis, nous sommes allées à Jaisalmer, sorte de ville musée avec une forteresse comme un château de sable sur fond de ciel bleu dur. Bien sûr, on a dessiné aussi. Et alors là, on n'a vue personne nous photographiant, mais un nouvel article dans le Jaisalmer Patrika a été publié le lendemain (Evelyne à gauche et moi à droite en train de m'activer sur mon carnet de voyage). Trop forts les Rajasthanis et trop fortes les filles.


J'ai demandé à Diresh notre guide de traduire succintement le texte. Le reporter parle d'un groupe de femmes venues spécialement de France pour dessiner le Rajasthan. Et insistant vraiment sur le fait qu'il n'y a pas d'hommes, juste des femmes.
C'est presque vrai, mais il y avait Michel le mari d'Evelyne qui nous accompagnait.

Je reviendrai parler de ce voyage, mais pour l'instant, j'ai trop de choses à faire depuis mon retour.
Et je trouvais ça sympa de montrer qu'on n'est pas passées inaperçues. On est des vedettes au Rajasthan... lol!

PS : Si quelqu'un connait l'Hindi, je serais ravie d'avoir la traduction intégrale.