usk

JE FAIS PARTIE DES URBAN SKETCHERS,! C'est quoi???

Urban Sketchers (USk) est une organisation à but non lucratif qui met en avant la valeur artistique, narrative et pédagogique du dessin « in situ », qui en fait la promotion et crée des liens entre croqueurs dans le monde entier, qu'ils soient chez eux ou en voyage.

Les sketchers français partagent leurs dessins sur ce blog et/ou sur le
groupe Flickr USK France. Vous pouvez contacter Urban Sketchers France en écrivant à cette adresse : urbansketchers.france@gmail.com. Visitez aussi le blog principal urban sketchers.org
.

Le Manifeste Urban Sketcher. 1.Nous dessinons in situ, en intérieur ou en extérieur et croquons sur le vif. 2. Nos dessins sont les témoins de notre quotidien et de nos voyages.3. Nos dessins représentent des archives de lieux et d'instants.4. Nous sommes fidèles aux scènes que nous voyons. 5. Nous utilisons tous types de techniques et apprécions la diversité de nos styles. 6. Nous nous soutenons, aidons, et encourageons les uns les autres et dessinons en groupe. 7. Nous partageons nos dessins en ligne. 8. Nous montrons le monde de dessin en dessin.

A partir de septembre 2015. vous pouvez retrouver mes carnets de voyages en dessin et en photos sur un nouveau blog de Blogspot . Pour l'instant un seul voyage, mais il va grossir très vite, car j'en ai "un paquet sous la botte!" A très vite.
http://carnetsdevoyagesdelavagabonde.blogspot.com











vendredi 10 avril 2015

Concours de carnets de voyage CURIEUX VOYAGEURS St Etienne

Pendant que j'étais à l'île Maurice, (billet d'avion Prix du Public, gagné l'année dernière au Concours Curieux Voyageurs de St Etienne) se tenait l'édition 2015 du même Festival auquel j'ai participé en envoyant mon carnet de voyage du Cambodge.

Et vous savez quoi? J'ai gagné cette année le PRIX DU PUBLIC et le PRIX DU JURY!!! rien que ça!
Quand j'ai appris dimanche 29 mars  la nouvelle par SMS,  j'étais super émue et étonnée d'avoir raflé les 2 prix ! trop fort!

Je dis un grand MERCI à tous ceux et celles qui ont voté pour mon carnet.

Je suis contente aussi que le  2ème prix ait été attribué à Claire Brucy que j'ai rencontré au cours d'un stage de fabrication de carnets en début d'année. Très sympa cette fille, elle mérite.

Allez voir le lien suivant, vous saurez tout et pourrez aussi compulser quelques pages des fameux carnets gagnants.

 http://www.curieuxvoyageurs.com/palmares-concours-cdv-2015/#
pfd_03-2015-DSC07584

Palmarès du concours carnets de voyage 2015

Cette année le jury et le public ont choisi les mêmes carnets et dans le même ordre. On peut donc dire que les 2 lauréats ont fait l’unanimité. Un grand bravo à tous les deux.

Prix du Jury & du Public

Marie STRICHER,  avec son carnet « Cambodge »

2ème Prix du Jury & du Public

Claire BRUCY,  avec son carnet « Île Maurice »

Pour le prix du Jury, j'ai gagné
  • un séjour d’une semaine dans l’écolodge Touda, haut-atlas marocain en pension complète. C'est à 400 Km de Marrakech à Ait Bougmez
et le prix du public : 
Ca donne envie de continuer, non?

Je vous posterai bientôt quelques extraits de mon carnet Mauricien.

vendredi 27 mars 2015

rendez vous à Cap Malheureux...

Arrivéees à Cap Malheureux, au nord de l'ile Maurice...
Un joli studio en bord de plage (ou presque. La route à traverser...
Je vous fais rêver un peu avec quelques photos et un dessin d'un palmier
vu d'en dessous... normal!!!



En dehors des plages il y a de quoi voir et visiter surtout quand on dessine.
Nous sommes allées 2 fois à Port  Louis la capitale, tres intéressant...

Allez je vous en diraiS plus une prochaine fois.

Des bises de Maurice -sans dodo-

dimanche 22 mars 2015

A quelques heures du grand départ pour MAURICE

Dimanche 22 mars 9h 35... Bon, voila, tout est prêt je crois...

Les fringues, le carnet (non LES carnets) les peintures, feutres, pinceaux, crayons en tous genres et même de la gouache... les papiers de couleurs, le petit siège Pearl, les guides, sac à dos...
Et j'ai fait quelques tampons au préalable pour faire vivre tout ça!
Me voilà fin prêtre pour partir tout  à l'heure à l'île Maurice.


Vous qui suivez mon blog, vous vous souvenez que l'année dernière, Lauréate du Festival Curieux Voyageurs de St Etienne, j'ai gagné le prix du Public, et à la clé un Billet d'avion sur la CORSAIR.
J'ai choisi l'île Maurice et c'est aujourd'hui, maintenant presque... le Grand Départ.



TGV à 14 h 30 pour Massy via Orly et Avion à 21 h 20.
Arrivée sur place demain lundi à 13 h 30 heure locale (3 h de décalage horaire).
Françoise, une croqueuse rencontrée au stage de BALI l'année dernière m'accompagne dans ce beau voyage et nous serons 2 croqueuses pour nous régaler de ce joli petit confetti qu'on nous annonce paradisiaque et convivial.

Alors, bien sûr, pour vous mettre en bouche, je vous livre quelques petits dessins faits dans mon carnet à J-5 et J-1...




Pour ceux qui l'ignorent, le DODO est le symbole de l'île Maurice. Il y en avait jusqu'au 18° siècle,

Ce gros oiseau pataud, croisé entre le canard, le cygne et le pigeon, est tellement lourdaud qu'il peut à  peine voler! Aussi les prédateurs lui ont fait son affaire, le pauvre dodo!
Ils ont complètement disparu à ce jour.

A très vite pour des  détails de mon voyage.

dimanche 15 mars 2015

L'hiver c'est ... Musée


En hiver, c'est pas trop propice au croquis en extérieur. Aussi, on se rattrape avec les croquis en intérieur et le musée est l'endroit idéal.

Souvent, on se donne rendez-vous avec les copines de "Jetuilscroquent" pour aller dessiner, soit au Musée des Tissus, ou au Musée de l'Imprimerie ou au Musée des Confluences.

Le dernier visité:  Musée de l'Imprimerie, jeudi 5 mars 2015.
Avec Ludivine, depuis quelque temps, on fait des dessins en mêlant des morceaux de sujets, en les entremêlant et en les liant; ce qui donne une composition assez dense mise en valeur par la couleur.


Un presse à bras et les gros tampons en "peau de chien".

Au Musée, il y avait un groupe de jeunes élèves (15 /16 ans).
Le guide commence ainsi "Alors vous pensez que Gutenberg a inventé l'imprimerie? faux. Tout avait commencé bien avant lui.
Et Gutenberg ne s'appelait pas Gutenberg...  mais Gensfleicsh"!

Ca me fait rire ce genre de propos.. faire tomber les idées reçues pour capter l'auditoire. En fait, il a créé les premiers caractères  mobiles. Rendons lui ça quand même.




Au Musée des Tissus, surtout des dessins de motifs et des vêtements d'époque, toute une mode bien conservée.



Et mon préféré, c'est le Musée des  Confluences, ouvert en décembre 2014. .
Ah quel merveilleux musée riche, grouillant d'informations de toutes sortes; dans les salles sombres, l'oeil du faisceau lumineux, tel un écrin, met le sujet en valeur...

Chaque salle porte un numéro sur un thème particulier et j'adopte notre dernière méthode de travail, mêlant sujets et couleurs dans un ballet incessant d'aller retours.

Cabinet des curiosités


Le bleu Guimet, Lapis Lazuli et citation V Hugo


A midi, on va manger au Comptoir Gourmand au 4ème étage dans les nuages.
Et on repart visiter; tiens une momie grandeur nature dans une salle. C'est beau !

Tout est Magie

Et pour finir, une salle avec les espèces d'animaux  puissants: girafe, buffle, ours, zèbre, kangourou, tigre...

Du coup, j'ai pris une carte à 30E pour revenir toute l'année quand je veux... 

lundi 9 mars 2015

Passerelles Buissonnières, musique et dessins de rue



Hier dimanche 8 mars, je suis allée me balader Place Sathonay pour sentir un peu l'ambiance.
On m'avait parlé d'une petite manifestation sympa organisée dans le cadre de la Journée des Femmes, où tout le monde était invité à dessiner dans la rue.

Je n'avais pas tout compris, en fait, il s'agissait de dessiner par terre, sur le bitume avec des craies ou de la gouache. je me suis prêtée au petit jeu, pas très convaincue mais bon ... Frida Kahlo m'a inspirée (plus ou moins.)

Et comme cette place sympa était fermée à la circulation pour qu'on puisse gribouiller en paix, je m'apprêtais à dessiner gentiment sur mon carnet, les petites scènes de vie alentour.



Soudain, un groupe de  "Batucada"  investit la place, commence à jouer et dégomme les tympans pour notre grand plaisir. Les MAUVAISES GRAINES.


Percussions afro Brésiliennes, Foro Nordestino ou tempo du sud (Rio), c'est ici toute la diversité culturelle du Brésil qui s'exprime. Ca me rappelle mon voyage dans ce beau pays en 2000!  

Une dizaine de filles et garçons en sweat noir et pantalon vert pomme "mettent le feu" et prise dans la chaude ambiance, je me surprend à dessiner à toute vitesse, au tempo, dans le rythme. Le pied!



Un petit garçon (5 ou 6 ans) s'éclate, gesticule, déchaîné et  "la fille aux bottes vertes"  se déhanche, s'agite, extériorise avec plaisir le balancement de ses jolies formes aux sons des tambours, repinique, chocalhes, et agogga. Ca claque, ça pète, ça bouge, ça bouillonne dans les gambettes!



Une petite pause :  les Musicos reprennent des forces et une bière plus tard, je discute avec eux pour en savoir plus,  montre mes croquis et fait ma petite enquête pour connaître le nom des instruments. Je note leur mail pour envoi des dessins.

Deux enfants se sont juchés dans le creux de la statue du Lion noir au fond de la place. C'est le moment de les croquer avant qu'ils ne filent.



Je retrouve Colette une copine,  sur la place et quand le groupe redémarre, on dessine toutes les 2.

Sur le site des "Mauvaises graines", on en voit de toutes les couleurs :
"Ici, sans OGM, on cultive le mélange des cultures !
Résolument sans pesticides, les Mauvaises Graines poussent sur ce qu’elles ont semé…" 

Ils ont bien raison, ils sont beaux, jeunes, différents, leur musique métissée remplit de joie, d'énergie positive et de plaisir. Le spectacle est dans la rue et ça se voit.



Je suis rentrée, enthousiasmée par ce bel après midi où la douceur de l'air, alliée des bonnes ondes, a croisé le "bon son" complices des artistes de rues, créatrice de sourires.


jeudi 15 janvier 2015

Une semaine après l'attentat du 7 janvier 2015


Quel jour funeste que ce mercredi 7 janvier 2015. En rentrant d'une course en ville, j'entends sur France Inter : "fusillade à Charlie Hebdo!"  Incrédule, je fonce chez moi et mets la télé.

Horreur, deux terroristes viennent de canarder avec des fusils de guerre, ces hommes qui s'expriment avec leurs crayons et leur humour, sur tous les sujets, c'est leur métier.



12 morts, dont Charb, le boss de Charlie, Cabu le tendre, Wolinski le caustique, Tinious, Honoré.... des inconnus, le policier chargé de veiller sur Charb, et puis  Bernard Maris, économiste brillant, atypique (de gauche!) et Michel Renaud, le Président de l'Association IFAV  (le Rendez-vous du Carnet de voyage de Clermont) passé rendre des dessins à Cabu invité d'honneur du dernier Festival. Coïncidence funeste qui croise doublement les chemins de tous les amoureux des crayons et nous fait tous réagir en rendre hommage à Michel Renaud à travers des mots ou des dessins...



La semaine continue avec un autre taré qui s'en prend à la communauté juive et tue 4 personnes dans un magasin Casher!! heureusement les services de police, GIGN, RAID et BRI sortent le grand jeu et après un assaut interminable,seuls les salauds sont abattus...
Quelle semaine d'horreur!


Je suis tellement atterrée que je n'arrive plus à réfléchir, c'est trop dur d'un coup!
Et puis dimanche, c'est la manif qui réunit tous les amoureux de la liberté d'expression les JE SUIS CHARLIE, dans toutes les villes de France, de toutes origines, de toutes confessions. Des Hommes d'Etat étrangers sont même présents! incroyable!

Je voulais rendre hommage à ces disparus, connus ou pas... dont la route a croisé la barbarie. Et une fois n'est pas coutume, je remercie aussi les forces de police qui ont fait un boulot remarquable et pour certains, y ont laissé leur peau!


Prise en flagrant délit de dessin d'une affiche sur Cabu!
Alors j'ai dessiné pendant la manif et c'était un beau moment de communion avec ces inconnus, présents pour défendre les valeurs de la République!


 Non à la Barbarie, OUI à la liberté d'expression 
et que Charlie continue à vivre, toujours!

Même pas peur! Super la dame!
          

Des dames bien mises font aussi partie du cortège. Peut-être leur 1ère manif!

Une petite fille en rose sur les épaules de son papa, de superbes couvre chefs couverts de crayons.

Le soleil se couche sur les toits de l'Hotel Dieu, nous sommes au terme de la manif.


   Je vais de ce pas tenter d'acheter le dernier Charlie Hebdo, mais c'est pas gagné!! la demande est plus forte que les tirages en ce moment! 

mardi 6 janvier 2015

BONNE ANNEE 2015



Que 2015 scintille, pétille, fourmille, gambille et vous apporte joie, bonheur,  voyages et partages.

Belle année à tous.


mercredi 24 décembre 2014

Dernières expos de l'année 2014

Juste après mon retour du Cambodge, je suis allée au Musée d'Art Contemporain pour voir la dernière expo Rétrospective d'ERRO, un peintre islandais, vivant... et qui a rempli les 3 étages du MAC.

Une première vidéo sur Erro permet de comprendre et de positionner ce personnage étonnant, qui, tout jeune homme, gagne à la Loterie Nationale, obtient une somme d'argent rondelette, qui va lui permettre de démarrer sa carrière de peintre. Il part en Italie.

Foisonnant, chaque période de sa vie a une marque de fabrique différente et même s'il s'en défend, sa peinture est très politique, critique vis--vis de tous les pouvoirs et les oppresseurs. Il  dit que les thèmes viennent à lui, procède au départ par collages qu'il exploite ensuite. Dans ses dernières oeuvres, il projette sur ses toiles immenses (5, 6 mètres) les collages préparatoires et il les transpose en peinture.


Il y a aussi beaucoup de "peintures-hommages" à des peintres qu'il aime, de Van Gogh à Picasso, Dali, Magritte, et tant d'autres. Il faut surtout saluer son talent immense de peintre, au delà de toute considération sur son travail, qu'on peut aimer partiellement, car chaque période marque des approches très différentes et des résultats contrastés. Le Comics est l'une de ses influences majeures et ça se ressent. Son art du portrait est assez formidable. J'ai mis quelques unes de ses petites vignettes de portraits.


J'ai griffonné des extraits de ses peintures sur mon carnet et je vous livre le patchwork, car tel est aussi son travail.

Et puis, je suis retournée au Musée des Beaux Arts revoir l'exposition sur Jacqueline Delubac avec Ludivine et son petit Aurélien. Tout jeune amateur d'art, notre "Filleul" (comme disent ses Bonnes fées")., regardez le en train de dormir contre le ventre de sa maman pendant qu'elle dessine.


Delubac et Sacha Guitry son mari metteur en scène, et Delubac l'éternelle élégante... for ever!

Et puis, j'ai terminé l'année par un dernier cours de modèle vivant et furtivement croqué notre modèle inspirée par une belle aiguière...





Tout ça pour moi, c'est "faire mes gammes" rien de plus et ça n'a pas plus de valeur d'ailleurs.

En attendant, passez de belles fêtes de Noel et on attend un peu pour la nouvelle année, n'est-ce-pas?