usk

JE FAIS PARTIE DES URBAN SKETCHERS,! C'est quoi???

Urban Sketchers (USk) est une organisation à but non lucratif qui met en avant la valeur artistique, narrative et pédagogique du dessin « in situ », qui en fait la promotion et crée des liens entre croqueurs dans le monde entier, qu'ils soient chez eux ou en voyage.

Les sketchers français partagent leurs dessins sur ce blog et/ou sur le
groupe Flickr USK France. Vous pouvez contacter Urban Sketchers France en écrivant à cette adresse : urbansketchers.france@gmail.com. Visitez aussi le blog principal urban sketchers.org
.

Le Manifeste Urban Sketcher. 1.Nous dessinons in situ, en intérieur ou en extérieur et croquons sur le vif. 2. Nos dessins sont les témoins de notre quotidien et de nos voyages.3. Nos dessins représentent des archives de lieux et d'instants.4. Nous sommes fidèles aux scènes que nous voyons. 5. Nous utilisons tous types de techniques et apprécions la diversité de nos styles. 6. Nous nous soutenons, aidons, et encourageons les uns les autres et dessinons en groupe. 7. Nous partageons nos dessins en ligne. 8. Nous montrons le monde de dessin en dessin.

A partir de septembre 2015. vous pouvez retrouver mes carnets de voyages en dessin et en photos sur un nouveau blog de Blogspot . Pour l'instant un seul voyage, mais il va grossir très vite, car j'en ai "un paquet sous la botte!" A très vite.
http://carnetsdevoyagesdelavagabonde.blogspot.com











mardi 28 avril 2015

Le KATHAKALI AU MUSEE CONFLUENCES


Le samedi 11 avril, j'ai retrouvé Sylvie au Musée des Confluences pour le film "la table aux chiens"sur la laborieuse discipline de l'apprentissage du KATHAKALI, danse d'Inde du Sud que j'ai eu l'occasion de voir en 2009 pendant mon voyage au Kerala. Cette danse est pratiquée uniquement par les  hommes qui incarnent rôles masculins et féminins.

Film très intéressant sur (et par) un jeune français, danseur, qui a intégré la troupe du Kathakali pendant 3 ans. Discipline rigoureuse dans un esprit de partage, vie communautaire, assouplissement du corps, répétitions incessantes et mimiques des yeux et  du visage;  quand on a vu un tel spectacle un jour, on est fasciné.

Et après le film et le petit débat qui suit animé par le jeune danseur Français, on est allées voir la séance de maquillage des acteurs-danseurs, puisque c'était ouvert au public. Traits et couleurs (vert, rouge, noir, blanc) sont codés et même si on n'a pas les clés, c'est tout simplement magnifique!!

Pour moi qui avais eu la chance de voir ces préparatifs en Inde, j'ai eu l'impression de revivre la même scène 6 ans auparavant. D'ailleurs, à l'époque, je voyageais sans faire de carnets de voyage, mais j'avais fait un croquis sur place, la graine de carnettiste était plantée sans que j'en sois encore consciente

Je vous en livre les dessins que j'en ai fait, le dernier à Confluences et le plus ancien sur un petit bloc.

Dessin au Musée Confluence 11 04 15
Danseur Kathakali  Kerala 21 9 2009

Un tour à l'exposition consacré à cet art, nous a  permis de croquer les marionnettes de Kathakali, ainsi on a pu détailler réellement la richesse des costumes, du maquillage théâtral et précis de  cet art manifeste que seule l'Inde du sud nous propose.



Enregistrer un commentaire