usk

JE FAIS PARTIE DES URBAN SKETCHERS,! C'est quoi???

Urban Sketchers (USk) est une organisation à but non lucratif qui met en avant la valeur artistique, narrative et pédagogique du dessin « in situ », qui en fait la promotion et crée des liens entre croqueurs dans le monde entier, qu'ils soient chez eux ou en voyage.

Les sketchers français partagent leurs dessins sur ce blog et/ou sur le
groupe Flickr USK France. Vous pouvez contacter Urban Sketchers France en écrivant à cette adresse : urbansketchers.france@gmail.com. Visitez aussi le blog principal urban sketchers.org
.

Le Manifeste Urban Sketcher. 1.Nous dessinons in situ, en intérieur ou en extérieur et croquons sur le vif. 2. Nos dessins sont les témoins de notre quotidien et de nos voyages.3. Nos dessins représentent des archives de lieux et d'instants.4. Nous sommes fidèles aux scènes que nous voyons. 5. Nous utilisons tous types de techniques et apprécions la diversité de nos styles. 6. Nous nous soutenons, aidons, et encourageons les uns les autres et dessinons en groupe. 7. Nous partageons nos dessins en ligne. 8. Nous montrons le monde de dessin en dessin.

A partir de septembre 2015. vous pouvez retrouver mes carnets de voyages en dessin et en photos sur un nouveau blog de Blogspot . Pour l'instant un seul voyage, mais il va grossir très vite, car j'en ai "un paquet sous la botte!" A très vite.
http://carnetsdevoyagesdelavagabonde.blogspot.com











mercredi 23 novembre 2016

Retour du RV du carnet de voyage Clermont 2016

Ben voila, c'est fait! Le RV du carnet de voyage de Clermont s'est bien passé, sans problème cette année.

D'abord, Cathy une copine croqueuse m'a accompagné et aidé à monter le stand, il fallait bien être 2, ça nous a pris un certain temps, je ne suis pas experte et mes tableaux 50 x 50 sont un peu lourds. Plein de goodies, des petits souvenirs de voyages, paniers, nasses, boite à riz, pompons, drapeaux de prière du Ladakh, marionnette de Bali, petit balai et chaussons de bébé chinois, chapeau Ouzbek.... sur les murs, plein de choses pour parler de mes voyages...

Mon badge d'exposante! une première!

Les panneaux de "marchés du monde"

avant l'arrivée des visiteurs
Le vendredi c'est le jour des Ecoles, collèges, lycées... ils ont d'abord envahi le RDC et le 1er étage. Moi, j'étais au 2ème, tout au fond près de l'espace détente alors, on y arrive en fin de course, ils ont déjà épuisé plus d'un carnettiste...

Pour m'éviter de dessiner un chat, un mouton, un lapin ou autre bestiaire réclamé en général, j'avais prévu le coup. Avec mes tampons  fabriqués maison pour quelques voyages (Cambodge, Ouzbékistan, Maroc, Inde) j'avais imprimé des motifs sur une centaine de petits papiers de couleurs prédécoupés. J'avais aussi écrit de petites phrases (au traitement de texte) inspirées de mes voyages et prédécoupées aussi. Je faisais choisir un motif, une phrase et je collais tout ça sur les carnets ou papiers. Un coup de tampon "Carnets de voyage de Marie Stricher" et c'était bouclé. Ca leur a plu, tellement, que des petits vilains, m'on piqué en fin de matinée, une grosse poignée de motifs sur papiers de couleur. Ne restaient que les tout petits..  Dommage pour ceux qui sont passés après.

Mais il y a eu aussi des jeunes filles très intéressées par le carnet, que j'ai dessinées et l'une d'elles m'a croquée à son tour.

AH c'est bon de voir et de toucher des vrais carnets!


Le premier jour j'avais mis une blouse chinoise achetée à Danian, carreaux bordeaux sur fond gris, sobre, le 2ème jour, j'ai mis mon costume Miao un sorte de tablier brodé très mignon avec les boucles d'oreilles assorties. 
Avec Pierrette la Clermontoise, partie en Birmanie avec notre groupe.

Marie Miao
D'une manière générale ce que j'ai entendu lors de cette manifestation, c'est la satisfaction des visiteurs  à parcourir des carnets originaux, notamment l'Ouzbékistan a fait un tabac... et ils me demandent tous un livre édité..

Côté éditeurs,  l'enthousiasme est vite retombé...  Timorés, blasés, ils ne gèrent que les noms connus, on ne prend pas de risque vu que "ça ne se vend pas" d'après eux.... surtout ils ne tirent pas assez de profit je pense, les  auteurs encore moins.. Alors, on va s'essayer à l'autoédition...

Allez encore quelques photos pour le plaisir.

J'ai quand même croqué Caroline
Bel échange avec Caroline, jeune femme Cambodgienne, avec qui nous avons évoqué ce pays si particulier, troublant, éprouvé, fascinant.
Cathy s'est fait photographier..





avec Yuanfen Xiao, carnettiste chinoise
Yuanfen Xiao, carnettiste Chinoise m'a rendu visite sur le stand, je lui ai montré mon carnet inachevé de Chine. Native du Hunan, ça lui a rappelé son enfance.. Très sympa.


Les enfants de Madagascar
Mes copines m'ont relayé à plusieurs reprises, ça m'a permis de faire dédicacer son dernier livre par Stéphanie Ledoux, d'aller voir quelques stands, de faire la connaissance de Reno Marca que j'adore, Emdé toujours aussi fan, et plein de gens que j'ai revus (Vivi Navarro, Valérie Aboulker, Nicolas Jolivot,  Pauline Michel, Philippe Bichon, Marie Hélène Puget, et bien sûr l'inénarrable Eric Tournaire accompagné de Madeleine Meunier, croqueuse elle aussi)

J'aimerai bien participer à d'autres rencontres de carnets de voyage, celui ci m'a bien motivée...

A tout bientôt, je vous parlerai un peu plus de mon voyage dans le Hunan et le Guangxi.



 
Enregistrer un commentaire