usk

JE FAIS PARTIE DES URBAN SKETCHERS,! C'est quoi???

Urban Sketchers (USk) est une organisation à but non lucratif qui met en avant la valeur artistique, narrative et pédagogique du dessin « in situ », qui en fait la promotion et crée des liens entre croqueurs dans le monde entier, qu'ils soient chez eux ou en voyage.

Les sketchers français partagent leurs dessins sur ce blog et/ou sur le
groupe Flickr USK France. Vous pouvez contacter Urban Sketchers France en écrivant à cette adresse : urbansketchers.france@gmail.com. Visitez aussi le blog principal urban sketchers.org
.

Le Manifeste Urban Sketcher. 1.Nous dessinons in situ, en intérieur ou en extérieur et croquons sur le vif. 2. Nos dessins sont les témoins de notre quotidien et de nos voyages.3. Nos dessins représentent des archives de lieux et d'instants.4. Nous sommes fidèles aux scènes que nous voyons. 5. Nous utilisons tous types de techniques et apprécions la diversité de nos styles. 6. Nous nous soutenons, aidons, et encourageons les uns les autres et dessinons en groupe. 7. Nous partageons nos dessins en ligne. 8. Nous montrons le monde de dessin en dessin.

A partir de septembre 2015. vous pouvez retrouver mes carnets de voyages en dessin et en photos sur un nouveau blog de Blogspot . Pour l'instant un seul voyage, mais il va grossir très vite, car j'en ai "un paquet sous la botte!" A très vite.
http://carnetsdevoyagesdelavagabonde.blogspot.com











samedi 10 octobre 2015

Après l'exposition "les Ateliers Révélés"

Superbe exposition, le week end dernier du 2 au 4/10/201. J'ai participé aux Ateliers Révélés

Juste avant l'ouverture au public nous avons visité nos ateliers réciproques,  l'idée étant qu'un atelier d'artiste invite un autre artiste pour le faire découvrir et présenter une œuvre commune.

- Ternand, (atelier de Christophe Renoux, peintre accueillant Francine Triboulet céramiste Design,
- Bagnols : Laurent Jegonday (créations en Zinc) accueillait Marc Da Costa , sculpteur
  et Jean Louis Fayolle sculpteur sur bois accueillait Jean Michel Debilly également sculpteur,
- à Pommiers, Martine Meyrieux, céramiste , accueillait Marie Agnès Branchy, raku
- à Châtillon Françoise et Charles Bornard sculpteurs accueillaient Gérard Cazé, sculpteur.
et Maryvonne Dublassy à  Châtillon d'Azergues (créations textiles originales) m'invitait.

Maryvonne présente ses pièces sur le thème INDIGO. Tableaux-collages sur le vêtement, kimonos et autres, poufs Batik indigo, colliers, bagues, coussins et surtout les vestes réalisées avec des tissus de l'Ethnie des Miao de Chine, une pure merveille.


 




Nous avions réalisé à 4 mains deux œuvres communes : la première sur batik indigo, intégrant le portrait d'une jeune mère Ladakhi et son bébé dans le dos.


Et le deuxième sur fond à dominante orangé, le portrait du dinandier Ouzbek inspiré d'un dessin fait à Boukhara issu de mon carnet de voyage de mai 2015.



Samedi  à partir de 10 heures et jour de marché à Châtillon, les locaux se sont vite remplis. Et dimanche c'était pareil, juste un petit créneau d'un quart d'heures pour manger vers 14h. Tout le monde semblait  ravi du "mariage" des travaux de Maryvonne et mes carnets de voyage et peintures. Les panneaux ont obtenu un vif succès.

 J'avais fait quelques nouveaux tableaux petit format pour l'occasion.
 Toujours dans la lignée des "moines Birmans"...

 et deux portraits Ouzbek, un vieil Aksakal  près d'une yourte "les barbes blanches" comme on les appelle et Naciba une jeune fille Ouzbek qui se dessine un ligne de sourcils avec de l'ousma.

Et j'ai eu la très bonne surprise de voir "Bigoudene", une fondue du dessin et carnets de voyage qui a craqué pour les 3 petits moines et l'Art de la toge.
Merci à mes fidèles copines venues spécialement de Lyon pour me voir. Elles se reconnaitront.
 

Le vendredi et le samedi soir, j'ai assisté au concert poésie autour de Barbara par Josiane Jannet-Vicard qui a repris avec brio des chansons peu connues et parlé avec humour et tendresse de la Grande dame en noir. Une voix chaude et tellement proche de l'original qu'en fermant les yeux, on la sentait vibrer. Un tonnerre d'applaudissement pour Josiane qui confirme son talent, accompagnée au piano par David Boumendil  et quelques petits duos pas piqués des hannetons! Bravo encore.

Et je voulais terminer avec nos artistes de Pommiers. Martine Meyrieux  et Marie Agnès Branchy . Elles travaillaient dans le plus grand secret à la réalisation d'une œuvre commune monumentale....

Quand tous les exposants  arrivent à Pommiers ce samedi matin vers 8 h, avant l'ouverture au public, un petit café nous attend. Puis nous sommes invités à pénétrer dans l'annexe de l'atelier de Martine.

Une bâche plastique couvre une pièce de plus d'un mètre de haut. Consciencieusement, les deux copines déballent le plastique et là... surprise... voyez plutôt ! Waouh!!!!!!!!


A première vue, on dirait un cheval en chocolat au lait. On  envie d'y passer la langue! miam!
C'est vrai qu'il n'est pas terminé, mais quelques jours après, nous les retrouvons et là, il est, il est, comment dire, superbe, magnifique, étonnant, génial! quel talent!


de face
 
de dos


Il est en terre (non cuite pour l'instant). Pour voir la taille réelle, Gérard se place tout près.


Et Bravo aux artistes au travail! Martine à gauche et Marie Agnès à droite. Elle sont culottées, les girls!


 Afficher l'image d'origineVoila exactement à quoi ça me fait penser : Un sanctuaire Tamoul en pleine campagne sur la route de Trichy dans le Kerala, que j'ai visité en 2009, une allée de 300 mètres bordée des 2 côtés de chevaux en terre de taille réelle, décorés joliment
Magique, non ?

 
Enregistrer un commentaire