usk

JE FAIS PARTIE DES URBAN SKETCHERS,! C'est quoi???

Urban Sketchers (USk) est une organisation à but non lucratif qui met en avant la valeur artistique, narrative et pédagogique du dessin « in situ », qui en fait la promotion et crée des liens entre croqueurs dans le monde entier, qu'ils soient chez eux ou en voyage.

Les sketchers français partagent leurs dessins sur ce blog et/ou sur le
groupe Flickr USK France. Vous pouvez contacter Urban Sketchers France en écrivant à cette adresse : urbansketchers.france@gmail.com. Visitez aussi le blog principal urban sketchers.org
.

Le Manifeste Urban Sketcher. 1.Nous dessinons in situ, en intérieur ou en extérieur et croquons sur le vif. 2. Nos dessins sont les témoins de notre quotidien et de nos voyages.3. Nos dessins représentent des archives de lieux et d'instants.4. Nous sommes fidèles aux scènes que nous voyons. 5. Nous utilisons tous types de techniques et apprécions la diversité de nos styles. 6. Nous nous soutenons, aidons, et encourageons les uns les autres et dessinons en groupe. 7. Nous partageons nos dessins en ligne. 8. Nous montrons le monde de dessin en dessin.

A partir de septembre 2015. vous pouvez retrouver mes carnets de voyages en dessin et en photos sur un nouveau blog de Blogspot . Pour l'instant un seul voyage, mais il va grossir très vite, car j'en ai "un paquet sous la botte!" A très vite.
http://carnetsdevoyagesdelavagabonde.blogspot.com











mercredi 5 août 2015

Sète : repérage reportage pour le futur Carnet de voyage

Du lundi 13 au vendredi 17/04, je suis partie avec  Sylvie pour faire du "repérage" à Sète en vue du stage Carnet de voyage que j'organise du 11 au 17/10/2015. (Ne cherchez pas, il est complet).

Cette semaine m'a permis de revoir les lieux chers à mon cœur, de dessiner et de prendre aussi des photos. Le temps était presque parfait sauf notre journée à Bouzigues et Mèze.

Allez, venez avec moi. C'est lundi, on est arrivées en début d'après midi et nous partons au Môle St Louis pour récupérer les clés de l'appartement que nous prête des amis. Waoh! Déjà cet alignement de bateaux impressionne, mais on ne va pas déprimer, on arrive et on est "à fond". Ca donne ça!





Allez,  c'est mardi, on a une grande journée devant nous à remplir. La matinée passe très vite en repérages,(dessin du Jouteur sur la canal royal)  il est déjà midi : direction les Halles où je retrouve des vendeuses que j'avais dessinées en novembre précédent. Allez une petite dégustation d'Huitres divines arrosées d'un petit Picpoul dont je ne vous dis rien!!!(je le garde). Hummm!!!!!
   
Un petit peu "fatiguée" soudain, le café s'impose. On se dirige vers la Place de l'Hôtel de ville appelée communément "Place du Pouffre". (Alors pour les nuls :  le pouffre c'est le poulpe, symbole de la ville à travers les délicieuses tielles, spécialités Sètoise). Je ne vais pas partir sans avoir dessiné cette magnifique sculpture de Pierre Nocca tellement expressive.
Statue du Jouteur au Canal Royal

Je crois bien que je me suis fait une mini sieste, parce que le soleil et le Picpoul m'avaient chauffé la tête. Bref, on se dirige vers la Ville Haute, à travers les petites ruelles "tire-cul", la Décanale St Louis surmontée d'une vierge monumentale. C'était le quartier des immigrés Italiens qui ont véritablement peuplé cette ville et il en reste une douce nostalgie, voyez plutôt Place de l'Hospitalet, la voluptueuse sculpture la Mamma de Di Rosa, tout près du Café Social, où se retrouvaient les jouteurs de la ville.


Quelques dessins d'ambiance sur la terrasse du Café Social qui ouvre et c'est l'heure de la petite bière locale. Ah ça fait du bien, je vous dis pas, il fait une chaleur aujourd'hui!!















Mercredi 15/4. Aujourd'hui c'est la POINTE COURTE, lieu mythique s'il en est! Agnès Varda ne s'y est pas trompée qui a tourné un film en 1955 avec Noiret et Sylvia Monfort, l'histoire double d'un couple et d'un quartier qui se bat pour subsister. Ca s'appelait tout simplement "la Pointe courte".

Sylvie se fait un petit challenge depuis qu'elle est arrivée : Elle dessine dans des cadres verticaux, captant juste ce qui se passe dans ce format. Ca demande beaucoup d'attention et d'exigence et c'est plus court que de tout dire. Je m'y essaie aussi, d'abord en noir et blanc puis avec quelques touches de couleurs.


Ce qui m'amuse, c'est de décoller un peu de cette vieille peinture pourrie des bicoques. Des particules jaune et bleu se détachent facilement. Je les ramasse et les colle dans mon carnet et curieusement, c'est exactement les mêmes couleurs que la toute petite sardine que j'ai trouvée par terre.


  Allez encore un petit dessin en hauteur avant de rentrer.
Ce matin, on a eu la chance de voir les 2 ponts se lever à 9h 50 précises, le pont des voitures et le pont ferroviaire, parce que le train passe tout près, on est à 2 pas de la gare. c'était chouette ce spectacle, un grand voilier attendait pour pouvoir passer.
J'ai pris une photo des ponts ouvrant tout grand leur bras.

Ajouter une légende
Et puis, je n'ai pas résisté au plaisir de dessiner une maison de pêcheur, toujours kitsche faut quand même rester dans l'ambiance... C'est pas n'importe où la Pointe Courte, ça se voit.


Vous connaissez "la maison des chats"?

Le lendemain, on avait prévu d'aller à Bouzigues et Mèze. Le temps n'était pas au top, mais bon on a affronté les nuages et le ciel menaçant. Effectivement en arrivant à Bouzigues, une pluie fine tombait régulièrement. A l'abri sous le auvent du musée, on a fait notre petite aquarelle! ben oui, qui dit pluie dit aquarelle,  non ? C'était un peu difficile, mais on s'est réchauffées à La Voile Blanche, un super restau où nous avons encore dégusté des huitres et autres spécialités locales arrosées d'un Picpoul! M'enfin, je me répète, mais qu'est-ce que c'est bon quant on déguste dans le contexte, ça ajoute son petit supplément d'âme qu'on ne retrouve pas une fois rentré chez soi.

Sculpture Port de Mèze
Port de Bouzigues sous la pluie
 

Ben voilà, c'est notre dernier jour mais on a bien l'intention d'en profiter jusqu'au bout!

Ce matin, on va dessiner au cimetière marin, le cimetière des riches qu'ils disent. Paul Valéry y est enterré. Notre ami Georges est enterré dans celui des pauvres "le Py". Sous le soleil et situé à flanc de colline, c'est un bonheur de croquer...




Un petit tour au Mole St Louis pour manger avec un ami sur son bateau... Profiter jusqu'au bout du plaisir de Sète. Un petit dessin du Phare....


 Et je ne pouvais pas laisser ce séjour sans me faire plaisir avec un portrait. Comme il était pas à Sète ce jour-là, je l'ai dessiné d'après photo, mais vous ne m'en voudrez pas, n'est-ce pas?


..."Quand mon âme aura pris son vol à l'horizon, vers celle de Gavroche et de Mimi Pinson, celles des titis et des grisettes, que vers le sol natal mon corps soit ramené dans un sleeping du Paris Méditerranée, terminus en gare de Sète." (extrait de "Supplique pour être enterré sur la plage de Sète")

J'attends de pied ferme les 10 inscrits au stage du mois d'octobre. Je suis sûre qu'on va bien se passionner pour cette Ile Singulière.
Enregistrer un commentaire