usk

JE FAIS PARTIE DES URBAN SKETCHERS,! C'est quoi???

Urban Sketchers (USk) est une organisation à but non lucratif qui met en avant la valeur artistique, narrative et pédagogique du dessin « in situ », qui en fait la promotion et crée des liens entre croqueurs dans le monde entier, qu'ils soient chez eux ou en voyage.

Les sketchers français partagent leurs dessins sur ce blog et/ou sur le
groupe Flickr USK France. Vous pouvez contacter Urban Sketchers France en écrivant à cette adresse : urbansketchers.france@gmail.com. Visitez aussi le blog principal urban sketchers.org
.

Le Manifeste Urban Sketcher. 1.Nous dessinons in situ, en intérieur ou en extérieur et croquons sur le vif. 2. Nos dessins sont les témoins de notre quotidien et de nos voyages.3. Nos dessins représentent des archives de lieux et d'instants.4. Nous sommes fidèles aux scènes que nous voyons. 5. Nous utilisons tous types de techniques et apprécions la diversité de nos styles. 6. Nous nous soutenons, aidons, et encourageons les uns les autres et dessinons en groupe. 7. Nous partageons nos dessins en ligne. 8. Nous montrons le monde de dessin en dessin.

A partir de septembre 2015. vous pouvez retrouver mes carnets de voyages en dessin et en photos sur un nouveau blog de Blogspot . Pour l'instant un seul voyage, mais il va grossir très vite, car j'en ai "un paquet sous la botte!" A très vite.
http://carnetsdevoyagesdelavagabonde.blogspot.com











mardi 30 juin 2015

Suite et fin du week end à Strasbourg

Pour ce samedi 13 juin, tout le monde était présent.
Environ 150 à 170 personnes réunies autour de la passion du dessin urbain, parfaitement organisé par l'équipe de 4 strasbourgeois croqueurs.


On s'est retrouvés à 9h au bord de l'Ill, beaucoup sur les berges au bord de l'eau, d'autres sur le pont. Un service de distribution de sandwichs locaux permettait de s'inscrire, payer, plus de soucis. Livraison vers 12h 30.  Parfait! 

Le ciel était un peu chafouin ce matin et n'a pas épargné quelques gouttes vite séchées.


Samedi soir,  repas au Restaurant de la Bourse. La Flamenkiche sous toutes ses formes, à volonté! Y arrive un moment, on cale c'est clair. La petite glace en dessert fait passer le tout et on rentre à pied !

Il y a eu les photos de groupe aussi. tiens... vous m'avez trouvée? 


Dimanche matin,  on se retrouve sur la place de la Grande Boucherie et je dessine  une page entière  avec les détails qui font la rue, la ville, l'ambiance...



Dans l'après midi, postée Place de la Cathédrale, je décide de m'attaquer à la Maison Kammerzell, la plus ancienne maison de la ville. Les pinceaux d'encre éparpillés autour de moi, je fais attention aux taches, ça va vite... Une dame s'arrête :

- Vous les vendez vos dessins, je serais très intéressée?
- Ah  Euh!!! non,  ils font partie de mon carnet je n'arrache pas les pages.
- Ah bon, c'est dommage, dit-elle en s'éloignant.

Piquée par la curiosité, je la rattrape :
- Et vous en auriez donné combien par curiosité?
- Euh, ben, une dizaine d'Euros, répond la brave dame!

Ah d'accord, comme ça on est fixés, ça calme!

Il fait si beau cet après midi. Je retrouve les copines sur le quai des pêcheurs, pas loin de l'Atlantico. Le grand jet d'eau sur l'Ill asperge par moment les croqueuses. Edith, Françoise, Léon et moi profitons du moment de calme sous les grands saules qui ne pleurent pas du tout.
Péniches, terrasses, Café Cubana et drapeaux  émaillent de couleurs vives notre page du jour. Un groupe de filles parlent à bâtons rompus et se photographient près du pont.



Plus tard, c'est le dernier apéro à l'Atlantico. On discute, on se croque, on achète des badges, on s'exclame devant les carnets magnifiques des uns et des autres. Ambiance super! Et un dernier repas avec une bande de Lyonnais dont Marc qui a autoédité un carnet de dessins.

Lundi matin. On boucle des valises et on laisse les clés... Le Tgv prévu à 16h, on a encore le temps de s'en faire quelques uns... alors sur le Pont St Maurice, Edith et moi nous installons pour dessiner le superbe Lycée des Pontonniers avec ses bulbes verts, et tuiles vernissées, c'est un enchantement.
Une dame vient nous parler de la bâtisse, "C'est un Lycée pour les "grosses têtes", mon petit fils l'a fréquenté. et moi je fais des petites aquarelles" Charmant!


Je m'étais promis de dessiner la superbe façade du 20, Quai des Bateliers avec des visages sculptés dans le bois,  tous très différents. Je me pose en face et sort mes pinceaux à réserve d'encre. Une petite frise des joyeuses alsaciennes termine ma page.


Ca sent le retour. Je retrouve Edith, Ludi et FLo et nous allons visiter la charmante cour du Corbeau. Allez  un petit dernier !!!
Dans le train, Marie Cécile nous propose de terminer l'énorme meringue rose -que beaucoup ont pris pour une huitre! pffff!!-



Je termine l'autre carnet accordéon "Spécial portraits de Strasbourg" avec Marc, Valérie et Monique.



A bientôt sur mon blog et n'oubliez pas... un petit commentaire en bas de l'article, ça encourage et ça fait plaisir!!!







 
Enregistrer un commentaire