usk

JE FAIS PARTIE DES URBAN SKETCHERS,! C'est quoi???

Urban Sketchers (USk) est une organisation à but non lucratif qui met en avant la valeur artistique, narrative et pédagogique du dessin « in situ », qui en fait la promotion et crée des liens entre croqueurs dans le monde entier, qu'ils soient chez eux ou en voyage.

Les sketchers français partagent leurs dessins sur ce blog et/ou sur le
groupe Flickr USK France. Vous pouvez contacter Urban Sketchers France en écrivant à cette adresse : urbansketchers.france@gmail.com. Visitez aussi le blog principal urban sketchers.org
.

Le Manifeste Urban Sketcher. 1.Nous dessinons in situ, en intérieur ou en extérieur et croquons sur le vif. 2. Nos dessins sont les témoins de notre quotidien et de nos voyages.3. Nos dessins représentent des archives de lieux et d'instants.4. Nous sommes fidèles aux scènes que nous voyons. 5. Nous utilisons tous types de techniques et apprécions la diversité de nos styles. 6. Nous nous soutenons, aidons, et encourageons les uns les autres et dessinons en groupe. 7. Nous partageons nos dessins en ligne. 8. Nous montrons le monde de dessin en dessin.

A partir de septembre 2015. vous pouvez retrouver mes carnets de voyages en dessin et en photos sur un nouveau blog de Blogspot . Pour l'instant un seul voyage, mais il va grossir très vite, car j'en ai "un paquet sous la botte!" A très vite.
http://carnetsdevoyagesdelavagabonde.blogspot.com











mercredi 6 février 2013

UN TRACTEUR ROUGE... URBAIN

Dimanche après midi, visite d'une expo de peinture à la Salle Molière puis balade dans St Jean.

Je me poste  l'angle de la Place du Change, à 100 mètres environ du Temple du Change et je crobarde vite fait la petite perspective avec une tour rose au fond juste avant les escaliers et un bout de temple en premier plan. Un peu de couleur chez moi plus tard.... et voili et voila.


Puis je rentre dans le café restau juste à côté LA GRANGE 1 place du Change.
Waohhhhhhhh!! Surprise, un superbe trancteur Massey Harris rouge rutilant m'accueille dès l'entrée. Je m'assieds, commande un déca (oups! 2,50  €, ils  s'emmerdent pas ici) et je dessine le tracteur, puis la roue en gros plan et le petit guignol accroché au mur sans son inévitable calot noir de rapin (tiens, qui lui a piqué?) Il a toujours la geule bien violacée du buveur d'eau!

Vous avez remarqué le petit cochon sur le comptoir? j'adore!

On dirait qu'elle fait GRRRRRRRRR la roue.



Je vous parlerai très vite de ma soirée de samedi soir au Lost Room avec séance de nu en nocturne. A+
Enregistrer un commentaire